Bienvenue !

Bonjour et bienvenue !
Laissez-vous tenter par la rubrique "J'ai testé pour vous" : découvrons et cuisinons ensemble des produits inhabituels, étranges ou originaux !!
Pour le meilleur et pour le pire !

Vous pouvez aussi suivre ici les Aventures d'une novice, voyages et découvertes sur le thème de la cuisine.

Enfin, la catégorie des recettes "Sans cuisson" pour ceux qui n'ont pas de vraie cuisine, mais qui veulent se faire plaisir.

jeudi 31 octobre 2013

Le cocktail d'Halloween : Alien Brain Hemorrhage ou cervelle d'alien sanglante

Au hasard de mes périgrinations internetiennes, je suis tombée sur ce cocktail que j'ai trouvé formidable : pas tant pour son goût (même si c'est bon !) que pour l'aspect visuel et la texture. Je me suis dit que ça devait être terriblement compliqué, puis je me suis penchée sur la question et me suis rendu compte que non, c'est vraiment tout bête. On obtient la texture de "cervelle" en versant du Baileys sur une liqueur de fruit. Le contact avec le sucre forme un précipité et le tour est joué. Les autres alcools sont là pour la déco.

Préparez-vous pour un article peut-être pas super ragoûtant, mais totalement halloweenesque ! J'ai fait pas mal de tentatives, je ne suis pas parvenue au résultat final escompté, il manque le sang, ma grenadine (qui n'en est en fait pas une, publicité mensongère bonjour... Si vous avez de la grenadine chez vous, regardez donc la liste des ingrédients. Pas de grenade du tout, en général), ma grenadine, donc, n'était pas assez foncée. Je retenterai l'année prochaine...  Mais j'ai réussi pas mal de trucs assez cosmiques.


J'ai commencé par faire avec les moyens du bord et j'ai testé avec de la vodka. Pas assez sucré (et pas très bon, je ne le recommande pas). Idem pour la poire à 40°... Il faut de la liqueur de fruit transparente pour obtenir la texture ET le visuel (après ça, je reprends mes études de chimie !). Et de la liqueur à 15-20°, au-delà, c'est trop fort (car imbuvable, et le Baileys ne réagit pas). Seulement, je n'avais que de la liqueur de pomme, verte, sous la main. J'ai essayé quand même, ça a donné ça :


Le visuel est très joli, mais on perd le côté "sanglant". Passons à l'aspect "cervelle" maintenant. Vous ne me direz pas que ça n'y ressemble pas un peu :


J'ai quand même fini par investir dans des liqueurs transparentes pour réaliser le "vrai" cocktail.

Ingrédients
Liqueur de pêche (ou de poire), transparente, à 15-20°.
Curaçao
Baileys
Sirop de grenadine (le plus foncé possible)

Préparation
Remplir un demi shooter de liqueur. Verser doucement un filet de Baileys, puis un filet de curaçao et un de sirop de grenadine. Et le tour est joué !!
Happy Halloween !

mercredi 30 octobre 2013

Petite recette de base : la meringue française

Comme nous en avons fait des quantités ce week-end, j'en profite pour vous proposer cette fiche recette de base de la meringue française. Rien de bien sorcier, mais c'est toujours pratique de l'avoir sous la main.


C'est très pratique pour liquider des blancs d'oeuf quand on n'a utilisé que des jaunes, mais aussi pour décorer des desserts :

Lien de cette recette
Ingrédients
100 g de blancs d'oeuf
200 g de sucre semoule


Préparation
Dans un batteur, mettre les blancs d'oeuf et une pincée de sel, monter les oeufs en neige, incorporer 100 g de sucre, battre à nouveau puis incorporer progressivement les 100 g restants.
Disposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (en bâtonnets, par exemple) et cuire environ 4 heures à 80°.


Bon appétit !!!

mardi 29 octobre 2013

Madeleines au miel de châtaignier

Ma petite soeur me fournit un excellent miel de châtaignier... Je l'utilise un peu partout, mais l'autre jour, un ami m'a proposé d'en mettre dans les madeleines. Les madeleines, me direz-vous, c'est tout con à faire. Mais là, le miel leur donne une saveur vraiment différente, ça change tout !


Ingrédients (pour une trentaine de madeleines)
3 oeufs
130 g de sucre
130 g de miel
60 cl de lait
200 g de farine
1 sachet de levure
200 g de beurre


Préparation
Préparer un beurre noisette : le faire fondre dans une casserole, le porter à ébullition et le laisser chauffer ainsi jusqu'à ce qu'il caramélise et prenne une couleur brune. 
Mélanger les autres ingrédients, ajouter le beurre noisette.
Verser dans des empreintes à madeleine et cuire 6-7 min à 180°.


Bon appétit !!!

lundi 28 octobre 2013

Parfait au safran, brunoise de pomme et ananas et sorbet aux fruits exotiques, meringues et sablés

Comme promis, voici ma deuxième participation au défi safran, la "vraie" (QUI a dit que je m'y prends au dernier moment), en l'occurrence un dessert. Les épices dans le sucré, vous avouerez que ça change tout !


Je vous arrête tout de suite, je ne suis pas devenue superwoman du jour au lendemain !! Pour ce challenge, j'ai été épaulée par deux amis qui ont voulu se prêter au jeu et relever le défi. Ca a été pour moi l'occasion d'apprendre plein de nouveaux petits trucs et de cuisiner dans la bonne humeur !


Pas de doute, c'est une recette "à tiroirs" et qui prend du temps. Elle ne s'improvise pas, mais occupe parfaitement un dimanche pluvieux (vous allez vite comprendre pourquoi on s'y est mis à plusieurs) ! Du coup, je vais aussi vous proposer deux solutions de dressage : avec des cercles ou dans des verrines.

Ingrédients (pour 8 pièces)
1 boîte de sorbet passion, mangue ou ananas
1 ananas bien mûr
2 pommes granny smith
Pour le parfait :
3 g de pistils de safran
2 oeufs
12,5 cl de lait
100 g de sucre semoule
225 g de crème liquide
Pour la meringue :
100 g de blancs d'oeufs
200 g de sucre
Amandes effilées
Pour le sablé :
130 g de beurre
130 g de sucre
2 jaunes d'oeuf
180 g de farine
1 sachet de levure
1 g de sel

+ cercles à pâtisserie, film étirable, papier cuisson

Préparation
Préparer le parfait : chauffer le lait dans une casserole, ajouter le safran et laisser infuser une vingtaine de minutes (à 85°). Faire refroidir au batteur.
Mélanger le sucre et le jaune d'oeuf. Ajouter le lait safrané.
Pendant ce temps, monter la crème au batteur puis réserver au frais. Une fois la préparation précédente prête, mélanger les deux préparations.
Couvrir un côté des cercles avec du film étirable, placer sur un plateau puis remplir à moitié de la préparation OU remplir des verrines aux 3/4. Placer au congélateur pour que le mélange prenne.

Préparer les meringues : dans un batteur, placer les blancs d'oeuf et une pincée de sel, monter en neige, incorporer 100 g de sucre, battre à nouveau puis ajouter progressivement les 100 g de sucre restants. Mettre dans une poche à douille.
Recouvrir une plaque (ou grille) de papier cuisson puis dessiner des bâtonnets de meringue. Parsemer d'amandes effilées et cuire à 80° pendant environ 4 heures.


Préparer le sablé : réunir le beurre coupé en dés, le sucre, la farine, la levure et le sel, pétrir du bout des doigts jusqu'à obtenir une pâte homogène, puis ajouter les oeufs. Etaler entre deux feuilles de papier cuisson, puis retirer la feuille du dessus et cuire au four à 180° pendant environ 15 min, jusqu'à obtention d'une belle couleur dorée. Laisser refroidir.

Couper les fruits en brunoise (en tout petits dés) et les réserver au frais. Pour le dressage en cercles : en prélever 4 cuil à soupe, les faire compoter dans une casserole avec un peu de sucre, puis les mixer.

Dressage
Pour les cercles : sortir les cercles du congélateur, retirer le film, placer sur le sablé (côté parfait) et enfoncer pour placer le sablé sous le parfait. Ajouter une couche de brunoise et une de sorbet en tassant bien. Placer sur une assiette, démouler, décorer avec des bâtonnets et un peu de compote de fruits. Parsemer d'amandes effilées.


Pour les verrines : couper le sablé en triangles, parsemer de sucre glace. Sortir les verrines, mettre une couche de brunoise, faire une quenelle de sorbet entre deux cuillères à soupe et piquer un sablé et quelques bâtonnets de meringue.


Servir aussitôt !

Bon appétit !!!

samedi 26 octobre 2013

Crème au chocolat, graines de chia, lait d'amande, piment d'Espelette et sirop d'érable

Aujourd'hui, on expérimente. Ca faisait longtemps que je ne nous avais pas dégotté d'aliment sortant de l'ordinaire ! L'autre jour, je suis tombée sur des graines de chia (en cherchant de l'orzo, surtout, ne pas s'étonner). Pas trouvé d'orzo, mais tant pis, voici les graines de chia !!!


Qu'est ce que c'est ? Ce sont des petites graines originaires d'Amérique latine qui ont gagné le nom de "super aliment", car elles sont bourrées de plein de bons nutriments. Ce qu'il faut savoir en cuisine : il faut les laisser longtemps dans un liquide pour qu'elles gonflent et se ramollissent. Ce que j'en ai pensé : ça n'a pas trop de goût, mais j'ai bien aimé la consistance légèrement granuleuse et croquante. Ca donne l'impression de manger de la figue, pour donner un point de comparaison de la texture (pas du goût, évidemment).


Une fois n'est pas coutume, nous avons donc un dessert diététique, si si ! Pas d'oeuf, de lait de vache, de beurre, etc. Et oui ! Les graines de chia sont les chouchoutes des personnes végan, entre autre... Et c'est vraiment tout con à faire.

Je conseille de faire la préparation la veille pour que les graines de chia s'imbibent, puis de terminer au moment de servir pour que ce soit bien frais.

Ingrédients (pour 4 portions)
250 ml de lait d'amande
80 g de graines de chia
2 cuil à soupe de cacao amer en poudre
2 cuil à soupe de sirop d'érable 
1/4 de cuil à soupe de piment en poudre (Espelette ou Cayenne)

Pour la déco, j'ai utilisé une noix de pécan et 1 carré de chocolat cassé en pépites.

Devant : graines de chia
Au fond : mélange avant blender
Préparation
Mélanger tous les ingrédients et laisser une nuit au frigo.
Au moment de servir, mettre dans un blender et mixer longuement pour obtenir un mélange bien crémeux. Si nécessaire, remettre un peu de lait d'amande pour liquéfier un peu. Servir aussitôt et bien frais !


 Bon appétit !!!

vendredi 25 octobre 2013

Poisson poché au safran et poêlée de petits légumes (carotte, poivron, poireau)

Le safran, vous connaissez ? Pas moi ! Enfin, disons que je ne l'avais jamais utilisé avant aujourd'hui... Pourtant, c'est le thème du défi Recettes.de de ce mois-ci et Stéphane a gentiment envoyé des pistils aux participants. Génial, quand on n'a pas trop les moyens de s'en offrir régulièrement !


Du coup, c'est bien beau, mais comment s'en servir ? J'ai donc demandé conseils à un ami et je vais vous proposer deux recettes. Celle-ci, facile et réalisable par tout le monde, et une autre un peu plus compliquée que je réaliserai ce week-end à plusieurs mains, histoire de changer un peu !


Bilan : les premières fois, c'est toujours un peu chaotique ! La première chose à savoir sur le safran, c'est qu'il faut le faire infuser, on ne s'en sert pas pour parsemer les plats. C'est aussi très fort, quelques pistils suffisent. En revanche, pour le coup, je crois que je l'ai infusé dans un peu trop de lait, c'est pour ça que la couleur n'est pas très foncée (même si on retrouve le goût). C'est en sciant que Léonard devint scie, je le saurai pour la prochaine fois !

Ingrédients (pour 4 personnes)
4 pavés de poisson type lotte
2 blancs de poireau
1 poivron rouge
1 carotte
1 oignon
1,5 L de lait
300 g de riz blanc
Une douzaine de pistils de safran

Préparation
Verser le lait dans une casserole, chauffer à feu doux, ajouter les pistils. Quand le lait est chaud, vous pouvez couper le feu et laisser infuser, le temps de s'occuper du reste.
Cuire le riz à l'eau bouillante salée, puis l'égoutter et le maintenir au chaud.
Emincer l'oignon, couper la carotte et 1 blanc de poireau en fines rondelles, le poivron en dés. Faire chauffer de l'huile dans une poêle, faire dorer l'oignon, puis ajouter les autres légumes, saler, poivrer et laisser revenir pendant 20 min en remuant régulièrement.
Couper l'autre blanc de poireau en petits tronçons.
Quand le safran a bien infusé, ajouter une pincée de sel, remettre à chauffer. Quand le lait commence à bouillir (attention à ne pas le laisser déborder), plonger le poisson et le poireau, laisser cuire 5-10 min.
Servir aussitôt avec des légumes et du riz en arrosant de lait safrané.


Bon appétit !!!

mercredi 16 octobre 2013

Roulade : omelette roulée au basilic, chèvre frais et petits légumes (pomme de terre, poivron, carotte)


Aujourd'hui, je teste un nouveau type de plat, l'omelette roulée et garnie. C'est très sympa à faire et j'ai profité d'avoir encore le coup de main des makis de la dernière fois ! Préparer cette recette à l'avance, parce qu'il faut qu'elle repose un moment dans le frigo, pendant au moins une heure. J'ai préparée la mienne la veille, comme ça les ingrédients ont bien eu le temps de mariner.


J'ai trouvé ça vraiment délicieux, surtout que les saveurs ont eu tout le temps de se développer et de se mélanger. Je recommande de servir ça en entrée.


Astuce pour vous faciliter la vie et le roulage : utilisez une grande poêle pour faire une omelette plus grande et plus fine ! Personnellement, j'ai fait avec les moyens du bord et ma poêle est de taille moyenne... du coup, l'omelette est plutôt épaisse par endroits et c'était assez dur à enrouler.


Ingrédients (pour deux roulades de taille moyenne, compter environ 6 petites tranches par roulade)
8 oeufs
400 g de chèvres frais
1 poivron
1 carotte
1 pomme de terre
1 oignon
Feuilles de basilic (éventuellement, pousses d'épinards)
Menthe ciselée
Sauce pimentée
+Cure-dents

Préparation
Faire deux omelettes de 4 oeufs chacune : battre les oeufs, saler, poivrer, cuire en dorant des deux côtés puis laisser refroidir.
Pendant ce temps, couper les légumes en fines lamelles, puis les faire sauter à la poêle. Saler, poivrer, parsemer de menthe ciselée et de sauce pimentée, laisser cuire à feu assez vif pendant 20-25 min en remuant régulièrement.
Pendant ce temps, et une fois que les omelettes ont refroidi, étaler une couche de chèvre frais et une de feuilles de basilic.


Quand les légumes sont cuits et un peu refroidis, placer l'omelette sur une feuille de film étirable et étaler une couche assez fine de légumes (si vous en mettez trop, vous ne pourrez pas enrouler !).


Ensuite, enrouler aussi serré que possible en veillant à ne pas déchirer l'omelette, puis enrouler dans le film plastique pour maintenir l'ensemble. Retirer l'excédent de légumes et bien refermer le film plastique.


Placer au frais pendant au moins 1 heure. Au moment de servir, déballer la roulade, couper les extrémités pour égaliser les bords et couper des tranches. Si jamais l'omelette menace de se dérouler, planter à intervalles régulières des cure-dents (un par tranche) avant de couper la roulade. Servir aussitôt, très frais.


Bon appétit !!!

mardi 15 octobre 2013

Salade aux deux riz, omelette, pousses de soja, poivron, petits pois et poireau

Voici une petite salade toute simple pour utiliser le reste de mes pousses de soja. Elle peut se manger froide ou chaude. Comme je n'avais toujours pas d'oignons nouveaux, je les ai à nouveau remplacés par du poireau. A couper en rondelles très fines pour que ce ne soit pas trop fort.


Ingrédients (pour 4 personnes)
150 g de riz blanc
150 g de riz rouge
1 poivron rouge
1 petite boîte de petits pois
1 blanc de poireau
150 g de pousses de soja
3 oeufs
Sauce soja

Préparation
Cuire les riz (attention, les temps de cuisson peuvent être différents).
Couper le poivron en petits dés, le poireau en fines rondelles.
Battre les oeufs, cuire en omette, laisser refroidir puis couper en fines lamelles.
Quand le riz est cuit, égoutter, remettre dans la gamelle avec les légumes. Bien remuer, laisser réchauffer 5 -10 min en remuant régulièrement, parfumer de sauce soja.
Servir chaud ou froid.


Bon appétit !!!

samedi 12 octobre 2013

Ramen (nouilles chinoises) sautées aux pousses de soja, maïs, poireau, carotte et poivron (Wok)

L'autre jour, j'ai trouvé des pousses de soja fraîches. J'adore ça, mais ça ne se trouve pas facilement, en tout cas par chez moi. J'ai donc voulu improviser cette poêlée, mon plat préféré dans les restaurants asiatiques (même si la dernière fois que j'en ai mangé, ce n'était pas très bon, comme quoi on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même). Ne me demandez pas ce que le maïs vient faire là-dedans, j'avais envie et franchement je trouve que ça va super bien avec le reste !

Note à J+1 : je trouve que c'est encore meilleur réchauffé le lendemain (réchauffé au wok, bien entendu).


 J'ai trouvé mes ramens dans une épicerie asiatique, vous pouvez aussi prendre les nouilles instantanées qu'on trouve partout (en virant le sachet de bouillon), c'est pareil. Forcément, pour une fois que j'avais des pousses de soja, je n'avais pas d'oignons nouveaux, je crois que ce n'est plus du tout la saison (mais que vais-je devenir ?). Du coup, je l'ai remplacé par un blanc de poireau coupé très fin et ça le fait !


L'astuce en plus : c'est aussi très bon assaisonné avec une sauce aigre-douce, type sauce pour rouleaux de printemps.

Ingrédients (pour 4 personnes)
300 g de ramen
1 carotte
1 poivron (rouge)
1 blanc de poireau (ou 2 oignons nouveaux)
1 boîte de maïs
50 g à 100 g de pousses de soja
Sauce soja
Sauce piquante, purée de piment ou tabasco (facultatif)

Préparation
Couper la carotte et le poivron en lamelles très fines, le poireau en très fines rondelles. 
Faire bouillir une casserole d'eau salée, plonger les ramen, couper le feu et laisser cuire 2-3 min et égoutter.
Faire chauffer de l'huile dans un wok (ou une sauteuse), faire revenir les légumes pendant 3 min, parfumer de sauce soja et d'un peu de sauce piquante (inutile de saler, la sauce soja suffit). Ajouter les ramen, bien remuer et faire revenir pendant encore quelques minutes en faisant sauter régulièrement, parfumer à nouveau de sauce soja et de sauce piquante.
Servir aussitôt.


Bon appétit !!!

vendredi 11 octobre 2013

Makis à la pomme verte et au citron vert

Comme annoncé hier, dans mes expérimentations de sushis exotiques, j'ai testé le mélange citron vert pomme verte. J'ai adoré le côté acide et croquant du sushi, c'est original, je trouve. En général, les sushis sont "moelleux", pas croquants.


Quite à m'auto-cobayiser, j'ai aussi testé le mélange chèvre frais, thym et tomates séchées. J'ai trouvé que les deux allaient super bien ensemble, ça permettait d'alterner l'acide et le croquant de la pomme avec le côté très doux de la tomate séchée et du chèvre !


Ingrédients (pour 2 rouleaux)
160 g de riz rond
Vinaigre de riz
2 feuilles d'algue
1/2 pomme verte
1 citron vert

Préparation
Cuire le riz : faire bouillir 800 ml d'eau avec du sel et 2 cuil à soupe de vinaigre de riz. Ajouter le riz, laisser cuire par absorption. Rajouter en fonction des besoins de l'eau chaude petit à petit, jusqu'à ce que le riz soit cuit. Ensuite, laisser refroidir sans rincer pour laisser le riz finir d'absorber l'eau. Ainsi, il sera bien collant.
Couper la pomme en fin bâtonnets, arroser généreusement de jus de citron vert.



Au moment de dresser, étaler une feuille d'algue. Préparer une petite coupelle d'eau afin de se mouiller les doigts, et sur la moitié de la feuille, mettre une fine couche de riz bien homogène (avec les doigts, c'est plus facile qu'à la cuillère !).
Etaler une couche de chèvre frais sur le riz, puis mettre une rangée de bâtonnets de pommes, arroser une nouvelle fois de jus de citron vert 



et rouler :


Si vous ne servez pas les makis tout de suite, mettez les rouleaux au frais et ne les coupez qu'au dernier moment, ce sera plus facile. Découper les makis dans le rouleau, avec un gros couteau sans dents de préférence. 



Bon appétit !!!

jeudi 10 octobre 2013

Makis au chèvre frais, thym et tomates séchées

Comme une envie de sushis... mais aussi une envie de nouveauté dans l'air. Je me suis dit qu'il serait sympa de les rendre exotiques (en tout cas, exotique pour des sushis) en leur donnant une French touch, à ces makis. Pour m'inspirer, j'ai feuilleté la carte d'un restaurant de sushi en essayant de m'imaginer ce que ça donnerait et bingo ! La petite touche provençale qui fait la différence.


Ca aurait pu ne pas marcher, mais cétait une petite bombe ! Je la recommande aux amateurs d'étrange ! (Peut-être un peu moins aux puristes...)


Quite à m'auto-cobayiser, j'ai testé une deuxième recette, à la pomme verte et citron vert. J'ai trouvé que les deux allaient super bien ensemble, ça permettait d'alterner l'acide et le croquant de la pomme avec le côté très doux de la tomate séchée et du chèvre !


Ingrédients (pour 2 rouleaux)
160 g de riz rond
Vinaigre de riz
2 feuilles d'algue
4 tomates séchées
100 g de chèvre frais
Thym

Préparation
Cuire le riz : faire bouillir 800 ml d'eau avec du sel et 2 cuil à soupe de vinaigre de riz. Ajouter le riz, laisser cuire par absorption. Rajouter en fonction des besoins de l'eau chaude petit à petit, jusqu'à ce que le riz soit cuit. Ensuite, laisser refroidir sans rincer pour laisser le riz finir d'absorber l'eau. Ainsi, il sera bien collant.
Couper les tomates séchées en fin bâtonnets, mélanger le fromage frais avec un peu de thym.



Au moment de dresser, étaler une feuille d'algue. Préparer une petite coupelle d'eau afin de se mouiller les doigts, et sur la moitié de la feuille, mettre une fine couche de riz bien homogène (avec les doigts, c'est plus facile qu'à la cuillère !).
Etaler une couche de chèvre frais sur le riz, puis mettre une rangée de bâtonnets de tomates séchées et rouler :

Si vous ne servez pas les makis tout de suite, mettez les rouleaux au frais et ne les coupez qu'au dernier moment, ce sera plus facile. Découper les makis dans le rouleau, avec un gros couteau sans dents de préférence. A cause du chèvre qui va coller à la lame, bien essuyer le couteau à chaque fois pour faire des découpes propres.


Bon appétit !!

mardi 8 octobre 2013

Soupe thaïe au lait de coco, pâte de curry rouge, champignons et poulet

Les premières fraîcheurs reviennent et il faut reprendre les bonnes habitudes : par ici la bonne soupe. Celle-ci est toute douce et épicée. Rapide à préparer, sans matières grasses, que demander de mieux ?


Ingrédients (pour 4 personnes)
2 gros blancs de poulet
6 gros champignons de Paris
400 ml de lait de coco 
1 ou 2 cuillères à soupe de pâte de curry rouge
2 oignons nouveaux
1 morceau de gingembre
1 cube de bouillon de poulet
1 cuil à soupe de citronnelle
Herbes de Provence (ou un bouquet garni)
1 clou de girofle


Préparation
Porter à ébullition une petite casserole d'eau avec des herbes de Provence et 1 clou de girofle, puis ajouter les blancs de poulet. Laisser cuire environ 15 min.
Pendant ce temps, diluer le bouillon dans 0,5 litre d'eau. Mélanger au lait de coco dans une cocotte, ajouter la pâte de curry, la citronnelle et le gingembre râpé. Laisser infuser à feu très doux.
Couper les champignons en lamelles et les oignons nouveaux en petites rondelles et les ajouter à la cocotte. Laisser infuser le tout pendant 15 min environ à feu doux.
Quand le poulet est cuit, l'égoutter, le laisser refroidir un peu puis le couper en dés ou en lamelles. Ajouter à la cocotte, laisser réchauffer 5 min et servir en parsemant d'oignons ciselés et de noix.


Bon appétit !!!

samedi 5 octobre 2013

Russe blanc (cocktail à la vodka, lait et crème de café)

Bonjour tout le monde ! Je sais que je ne suis pas très bavarde en ce moment, mais je suis toujours là ! Mon emploi du temps assez chargé fait que je réalise plutôt des recettes déjà présentées ici, des valeurs sûres, donc j'ai peu de choses à raconter de nouveau. En fait, si vous voulez me lire, en ce moment je suis plus souvent sur le site du Chat de bibliothèques, blog que je viens d'ouvrir pour parler de mes lectures. 

Voic tout de même aujourd'hui une recette de cocktail (pas de commentaire) réalisée cette semaine. Un russe blanc, donc. J'ai trouvé le mélange très sympa, c'est une sorte de café au lait alcoolisé, on va dire ça comme ça !


Non, je vous assure, ce n'est pas un capppuccino. Enfin, vous pouvez le boire comme tel, c'est vous qui voyez ! Je ne résiste pas à la tentation de vous mettre la chanson de Bobby Lapointe dans la tête, pour me sentir moins seule !


Ingrédients (pour 1 verre)
6 cl de crème de café
6 cl de vodka
6 cl de lait
Glaçons

Préparation
Verser la crème de café dans le fond du verre. 
Dans un shaker, mettre le lait, la vodka et quelques glaçons. Remuer vigoureusement pour faire mousser le lait, puis ajouter le tout au verre.
Déguster bien frais.

Bonne dégustation !!!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...