Bienvenue !

Bonjour et bienvenue !
Laissez-vous tenter par la rubrique "J'ai testé pour vous" : découvrons et cuisinons ensemble des produits inhabituels, étranges ou originaux !!
Pour le meilleur et pour le pire !

Vous pouvez aussi suivre ici les Aventures d'une novice, voyages et découvertes sur le thème de la cuisine.

Enfin, la catégorie des recettes "Sans cuisson" pour ceux qui n'ont pas de vraie cuisine, mais qui veulent se faire plaisir.

vendredi 30 août 2013

Rôti de porc au miel, au thym et à la rhubarbe

Cet été, mes parents m'ont donné de la rhubarbe de leur jardin. Comme l'année passée, j'avais expérimenté pas mal de desserts sucrés, j'avais envie de tester quelque chose de différent, à savoir une recette salée. Quand je suis tombée sur la recette de Chef Nini, j'ai tout de suite su que c'était la bonne !!!


 Ce rôti sent avant tout incroyablement bon !! Je vous conseille de prendre un miel très fort, ça parfumera d'autant plus la viande. J'ai mis du châtaigner, ça sentait très bon dans toute la cuisine pendant toute la cuisson.


C'est un plat qui est parfaitement adapté pour recevoir du monde car il ne nécessite que peu de surveillance pendant la cuisson.

Ingrédients (pour 4 personnes)
1 rôti de porc de 800 g
4 tiges de rhubarbe
3 cuil à soupe de miel (Sapin, châtaigner...)
2 oignons
10 cl de vin blanc 
Cassonade
1 cuil à soupe de thym

Préparation
Emincer les oignons.
Eplucher la rhubarbe, la couper en tronçons. Saupoudrer de cassonade et laisser mariner en mélangeant de temps en temps.
Badigeonner le rôti de miel, saler, poivrer et parsemer de thym.
Faire chauffer une cocotte avec un filet d'huile. Faire dorer le rôti sur ses 6 faces pour le caraméliser, puis le retirer de la cocotte.
Mettre les oignons et les faire dorer 2 minutes. Ensuite, déglacer au vin blanc et remettre le rôti. Couvrir, cuire une trentaine de minutes.
Ensuite, ajouter la rhubarbe et cuire à découvert pendant encore une vingtaine de minutes (jusqu'à ce que la rhubarbe ait bien compoté).
Servir avec du riz ou des pâtes.


Bon appétit !!!

mardi 27 août 2013

Limonade pêche - citron

Comme j'avais beaucoup aimé la limonade aux deux citrons et à la pastèque, j'ai décidé de tenter de faire une autre limonade, avec un autre fruit de saison, à savoir la pêche. La limonade est une boisson très déshaltérante et moins sucrée que les boissons du commerce, aussi j'en fais régulièrement en ce moment.


Ingrédients (pour environ 2 litres de boisson)
4 grosses pêches
4 citrons
250 g de sucre
1 litre d'eau de source (gazeuse ou non)


Préparation
Mettre le sucre dans une casserole avec 25 cl d'eau. Peler les pêches, les détailler en gros dés et les ajouter, faire chauffer jusqu'à ce que le mélange commence à "compoter". Retirer du feu, mixer au blender et laisser refroidir.
Pendant ce temps, presser les citrons et les mettre dans un récipient (saladier ou grosse carafe). Ajouter les pêches mixées et l'eau (dosez l'eau en fonction du goût que vous voulez obtenir, personnellement, j'ai mis tout le litre). Ajouter des glaçons et laisser rafraîchir au moins une heure au frigo avant de servir.


Bon appétit !!!

dimanche 25 août 2013

Oignons à la carbonara

Quand je suis tombée sur cette idée (sur un blog américain, pour tout vous dire), je me suis dit qu'il fallait absolument que j'essaie (surtout après avoir fait la semaine dernière des spaghetti carbonara sans spaghetti et sans crème... les joies de l'impro) ! J'aime beaucoup les recettes qui permettent de considérer l'oignon comme un légume à part entière, et pas juste un condiment qu'on essaie de couper aussi fin que possible.

Je me suis donc lancée. Bien évidemment, je n'avais pas pleuré autant depuis la dernière fois que j'ai regardé Heidi, mais ça valait vraiment la peine : j'ai adoré ce plat. Comme les oignons sont cuits à la vapeur, ils ne sont pas très forts, et ils sont croquants. C'est très savoureux et franchement beaucoup plus léger que les spaghetti carbonara.

Ingrédients (pour 2 personnes)
3 gros oignons
200 g de lardons
1 jaune d'oeuf
3 cuil à soupe de crème fraîche
Parmesan

Préparation
Eplucher les oignons, les couper en deux, retirer le germe et les raper à la mandoline pour en faire des lamelles. Saler légèrement, poivrer, cuire à la vapeur environ 5-7 min.
Pendant ce temps, blanchir les lardons à l'eau pendant quelques minutes pour les débarasser de leur graisse, puis les égoutter et les faire griller à la poêle.
Dans un cul de poule, battre le jaune d'oeuf avec la crème fraîche, ajouter les lardons et les oignons une fois cuits, ainsi que du parmesan. Bien mélanger, rectifier l'assaisonnement et réchauffer 2 minutes à la poêle. Servir.


Bon appétit !!!

samedi 24 août 2013

Une excursion culinaire en Suisse : la maison du chocolat Cailler


Aujourd'hui, je vais vous parler d'une excursion très sympathique que j'avais faite il y a quelques mois déjà: la visite d'une fabrique de chocolat. Original, n'est-ce pas ???


C'est un incontournable, de même que la maison du Gruyère située à quelques dizaines de kilomètres de là et qui figure à mon programme.


C'est intéressant à faire, ça ne dure pas trop longtemps, donc on peut sans problème y aller avec des enfants. Vous en apprendrez beaucoup sur l'histoire du chocolat, vu que la maison Cailler est la plus ancienne fabrique de chocolat suisse. Chocolat au lait, bien entendu (le même lait que celui qu'on met dans le gruyère, si vous avez suivi).


La visite commence par l'histoire du chocolat et la façon dont il s'est développé en Europe, le tout présenté de façon très ludique et animée, sous forme d'un circuit aux airs de voyage dans le temps.


 La seconde étape nous montre le processus de fabrication du chocolat.


 Du beurre de cacao, du lait...



Et bien entendu, des fèves de cacao !!!!


La partie la plus intéressante est celle où on voit la chaîne de fabrication en temps réel de l'un des produits phares de la marque.


Et bien sûr, le tout se finit par une dégustation des différents types de chocolat de la marque. Noirs, au lait, au citron, blanc, tout ce que vous pouvez imaginer. Mon conseil : prévoyez une bonne bouteille d'eau pour réussir à tout goûter !

La fabrique se trouve à Broc, dans le canton de Fribourg.

vendredi 23 août 2013

Pâtes à la sauce au sésame (Chine)

Me voici de retour après cette longue pause. Commençons en douceur avec cette recette asiatique (il y avait longtemps, ça me manquait). C'est un jeu d'enfants à faire, et c'est délicieux. Avis aux amateurs de sucré-salé notamment.


J'ai choisi des linguine. Vous pouvez aussi prendre des spaghetti ou des pâtes plus asiatiques comme les ramen. Mettez plus ou moins de sauce pimentée selon vos goûts.


Ingrédients (pour 3 personnes)
300 g de pâtes
3 oignons nouveaux
Graines de sésame
Pour la sauce
3 gousses d'ail
3 cuil à soupe d'huile de tournesol
3 cuil à soupe de vinaigre (de riz, de préférence)
2 cuil à soupe d'huile de sésame
2 cuil à soupe de sucre ou de miel
1 cuil à café de sauce pimentée (ex : pâte de curry rouge)

Préparation
Cuire les pâtes.
Pendant ce temps, dans une casserole, presser les gousses d'ail et ajouter les deux huiles, le vinaigre, le sucre et la sauce pimentée. Chauffer doucement et laisser mariner.
Couper les oignons nouveaux en rondelles.
Quand les pâtes sont prêtes, égoutter puis mélanger avec la sauce et les oignons nouveaux. Parsemer de graines de sésame et servir aussitôt !


Bon appétit !!!

samedi 3 août 2013

Cappuccino de fraises, ricotta et spéculoos, chantilly et éclats de pistache torréfiés

Voici un petit dessert sympa et coloré, très frais, donc parfait pour l'été.



Le dessert doit reposer quelque temps au réfrigérateur.



Ingrédients (pour 6 verrines)
250 g de ricotta
40 g de sucre
250 g de coulis de fraises (ou de fraises mixées avec du sucre glace)
4 spéculoos
2 cuil à soupe d'éclats de pistaches torréfiés
10 feuilles de menthe
Crème fouettée

Préparation
Mélanger la ricotta avec le sucre. Concasser les spéculoos grossièrement.
Dresser les verrines : faire un fond de spéculoos, ajouter la ricotta, puis le coulis de fraises et de la menthe ciselée.
Laisser reposer au réfrigérateur au moins une heure.



Au moment de servir, ajouter une touche de crème fouettée et parsemer d'éclats de pistaches.



Bon appétit !!!

vendredi 2 août 2013

Aspics aux oeufs, tomates cerise, jambon, cornichons et surimi


De passage en famille, j'ai eu l'occasion d'apprendre une nouvelle technique : les aspics. Cela permet de faire des entrées sympas et un peu différentes, à base de gelée pour maintenir tous les ingrédients.


Pour la garniture, tous les coups sont permis : vous pouvez également mettre du maïs, de la macédoine de légumes, des petites carottes coupées en dés... Penser à prendre en compte le temps de prise de la gelée. Il est possible de le préparer la veille.

Ingrédients (pour 6 entrées)
1 sachet de gelée au madère
3 oeufs
6 tomates cerise
2 tranches de jambon
3 bâtons de surimi
3 cornichons

Préparation
Cuire les oeufs durs, les refroidir, les écaler et les couper en deux.
Couper le surimi et les cornichons en rondelles, les tomates cerise en deux.
Préparer la gelée : porter de l'eau à ébullition (quantité suivant les instructions du paquet), puis incorporer la poudre, bien mélanger et laisser refroidir 15-20 min.
Préparer des petits ramequins ou verrines. Au fond de chacune, mettre 1 cuil à soupe de gelée (encore liquide), puis garnir avec tous les ingrédients et recouvrir complètement de gelée.


Placer au réfrigérateur pendant au minimum 3 heures. Sortir au tout dernier moment, démouler dans les assiettes de service.


Bon appétit !!!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...