Bienvenue !

Bonjour et bienvenue !
Laissez-vous tenter par la rubrique "J'ai testé pour vous" : découvrons et cuisinons ensemble des produits inhabituels, étranges ou originaux !!
Pour le meilleur et pour le pire !

Vous pouvez aussi suivre ici les Aventures d'une novice, voyages et découvertes sur le thème de la cuisine.

Enfin, la catégorie des recettes "Sans cuisson" pour ceux qui n'ont pas de vraie cuisine, mais qui veulent se faire plaisir.

dimanche 31 mars 2013

Risotto au mascarpone, sauce tomate, champignons et jambon cru

La fada du risotto a encore frappé ! J'ai composé les ingrédients pour coller à l'envie du moment. C'est un régal. (Evidemment, me direz-vous, puisque c'est un risotto !)


Pour mémoire (ou pour plus de choix), mes autres recettes de risotto se trouvent ici.

Ingrédients (pour 4 personnes)
400 g de riz rond
4 tranches de jambon cru
250 g de champignons de Paris
250 g de mascarpone
50 g de concentré de tomates
1 oignon
1 cube de bouillon
Parmesan (facultatif)

Préparation
Emincer les oignons et couper les champignons en lamelles. Faire bouillir environ 1 litre d'eau.
Faire chauffer de l'huile dans une sauteuse. Faire revenir les oignons et le riz jusqu'à ce que ce dernier soit translucide. Commencer à ajouter un peu d'eau. Emietter le cube de bouillon, incorporer les champignons.
Tout en remuant régulièrement, rajouter de l'eau à mesure qu'elle est absorbée par le riz. Au bout d'une dizaine de minutes, ajouter le concentré de tomates. Si nécessaire, saler légèrement. Poivrer.
Quand le riz est cuit (18 min en moyenne), ajouter le mascarpone. Couper le feu, bien remuer pour répartir le mascarpone.
Servir avec une tranche de jambon cru, parsemer de parmesan à volonté.

Bon appétit !!!

vendredi 29 mars 2013

Spaghetti à la carbonara "à ma sauce"

Voici une petite recette simplissime. Si vous avez l'impression que je vous délaisse et bien, ce n'est qu'une impression, voyons ! Je reviens très vite, et je promets de me rattraper !!!


Voici donc une recette "classique". Cette version n'est certainement pas la version orthodoxe, pour cela, à mon avis, mieux vaut aller chercher un Italien ! La recette que je vous propose ici est ma façon de la faire, c'est comme ça que je les aime.

J'ai choisi des spaghetti plats, des linguine, parce que je les trouve meilleurs, plus croquants. A vous de voir !

Ingrédients (pour 2 personnes)
200 g de spaghetti
200 g de petits lardons
20 cl de crème fleurette
1 jaune d'oeuf + 2 jaunes facultatifs

Préparation
Cuire les pâtes. Pendant ce temps, cuire les lardons : d'abord les blanchir en les mettant 5-10 min dans de l'eau bouillante. Ca permet de les débarrasser de leur graisse. Ensuite, les faire dorer 5 min à la poêle.
Préparer la crème : lui ajouter un jaune d'oeuf, du sel et du poivre, bien mélanger.
Quand les pâtes sont cuites et débarrassées, ajouter les lardons et la crème. Bien remuer et servir aussitôt, en ajoutant à la demande un jaune d'oeuf supplémentaire.


Bon appétit !!!

dimanche 24 mars 2013

Blanc manger (entremets à la noix de coco)

English

Voici une petite recette de dessert plutôt simple qu'une amie m'a fait découvrir récemment. C'est très doux et très agréable, j'adore !! C'est une sorte de panna cotta, mais avec du lait de coco. 


Notez que la préparation doit reposer deux heures au frigo !

Ingrédients
40 cl de lait de coco
20 cl de crème fraîche (très froide)
6 feuilles de gélatine
100 g de sucre
+ Coulis de fruits rouges pour accompagner

Préparation
Faire tremper la gélatine dans de l'eau froide.
Dans une casserole, verser le sucre et environ 150 g d'eau. Faire chauffer, puis quand les feuilles de gélatine ont bien ramolli, les ajouter et remuer jusqu'à ce qu'elles soient bien dissoutes. 
Hors du feu, ajouter le lait de coco. Laisser refroidir une dizaine de minutes.
Battre la crème fraîche très froide pour la monter en Chantilly puis l'incorporer. Verser dans des ramequins et laisser prendre pendant au moins deux heures au frigo.
Démouler et servir avec du coulis de fruits rouges.

Bon appétit !!!

samedi 23 mars 2013

Soupe thaïe au poulet, aux champignons et aux vermicelles de soja

Une fois de plus, ma recette thaïe est assez personnalisée puisque, en me basant sur une certaine recette, j'ai fini par n'en faire qu'à ma tête. Comme le printemps n'en fait qu'à sa tête lui aussi, et fait semblant de revenir pour repartir aussi vite, j'ai décidé qu'il était encore temps pour une nouvelle soupe.


Il faut mettre les vermicelles de soja au dernier moment, car sinon, ils vont absorber tout le bouillon.

Ingrédients (pour 3 personnes)
300 g de blancs de poulet
100 g de champignons (idéalement des shitakés ou des noirs, par défaut, un mélange forestier ou des cèpes)
50 g de vermicelles de soja
Coriandre et ciboulette
2 cuil à soupe de sauce soja
1 cuil à soupe de vinaigre de riz
1 cuil à soupe d'huile de sésame
1 cube de bouillon de poulet
1 pincée de piment

Préparation
Couper le poulet en dés. Si les champignons sont frais, les nettoyer et les émincer.
Dans un fait-tout, faire chauffer 1 litre d'eau bouillante avec le bouillon. Saler légèrement. Porter à ébullition, ajouter le poulet, les fines herbes et la sauce soja, le vinaigre, le piment et l'huile de sésame. Resaler si nécessaire.
Ajouter les légumes. Quand le poulet est presque cuit, ajouter les vermicelles. Cuire 3-4 min et servir aussitôt.


Bon appétit !!!

lundi 18 mars 2013

Pommes de terre à la crème fraîche - ciboulette

Peut-on faire plus simple que ça ?? Je ne suis pas sûre. Peut-on faire meilleur ? Certainement pas ! Voici l'atout maître de vos pannes d'inspiration.


Vous remarquerez que comme j'ai eu l'impression de franchir les limites légales de la simplicité, j'ai fait des efforts de présentation. Du coup je pense qu'une assiette comme ça vaut bien 15 euros dans un resto, vous en pensez quoi ? (Je suis toujours stupéfaite de voir des gens payer de ces sommes pour des plats très simples à réaliser !!!)

Ingrédients (pour 2 personnes)
2 grosses pommes de terre
4 cuil à soupe de crème fraîche épaisse
2 cuil à café de vinaigre
Ciboulette
Salade verte

Préparation
Cuire les pommes de terre 30 min dans de l'eau bouillante salée. Une fois cuites, les éplucher.
Pour la crème : émincer la ciboulette, la mélanger avec la crème fraîche et le vinaigre. Saler et poivrer. Napper les pommes de terre.
Servir avec une salade verte.

Bon appétit !!!

dimanche 17 mars 2013

Saint Patrick's Irish stew : ragoût de boeuf à la Guinness, carottes et pommes de terre (Irlande)


Nous sommes le 17 mars, jour où j'ai officiellement battu des records d'originalité ! Je vous propose donc, pour la fête nationale irlandaise, une recette très typique irlandaise. Attention, qui dit ragoût, dit que ça cuit très longtemps.

Les Froggies vous disent...
Qu'on soit bien d'accord, le premier qui me parle d'Anglais sera privé de dessert. Non, ce n'est pas la même chose. Voilà, maintenant que c'est dit...

La saint Patrick est donc la fête nationale irlandaise (jusque là, j'espère ne rien vous apprendre), Saint Patrick étant son saint patron (car c'est lui qui aurait colonisé l'île (je dis "aurait" car je n'y étais pas, ça se passait vers 400)).

L'un des symboles de cette journée est le trèfle, à TROIS feuilles, pas 4 comme on le voit parfois (oui, j'ai décidé d'être chiante aujourd'hui). Les trois feuilles sont le symbole de la trinité, car la saint Patrick est avant tout une fête religieuse ! 

Si cette fête connait un tel engouement, c'est que des communautés irlandaises sont implantées partout dans le monde (et puis soyons francs à part ça le mois de mars est un peu mort, donc ça ne fait pas de mal) !

Ma recette :
L'Irish stew (ragoût irlandais) est donc un plat très typique. Pour en rajouter encore à la couleur locale, le bouillon est complété par de la Guinness, symbole de l'Irlande s'il en est (et même si je n'aime pas la bière, j'adore la Guinness, c'est dire l'exploit...). J'ai trouvé le bouillon du ragoût très savoureux, un vrai régal !!!!

Qu'a-t-elle de spécial, cette bière ? Sa couleur très foncée et son goût assez fort sont très particuliers. La surprise du chef : quand j'ai ouvert la cannette (pas de bar en bas de chez moi au moment ou j'écris ces lignes...) j'ai eu droit à un feu d'artifice. Il était moins une, j'ai réussi à tout (ren)verser dans la cocotte, mais à peu de chose près j'avais droit à une soirée mousse. Et il y avait une petite bille dans la cannette, je n'avais jamais vu ça pour d'autres bières. Après recherche, j'ai découvert que cette bille est remplie d'azote sous pression qui se libère quand on ouvre la cannette. Ainsi la pression augmente et la bière mousse presque autant que celle que l'on trouve dans les bars.

Autre élément intéressant de la recette : un condiment britannique typique,  la sauce Worcestershire dont je vous parle ici.

Ingrédients
500 g de viande de boeuf
50 cl de Guinness
1,5 l de bouillon de boeuf
1 oignon
5 carottes
500 g de pommes de terre
2 feuilles de laurier
2 cuil à café de sauce Worcestershire
2 gousses d'ail
1 cuil à café de thym
1 cuil à soupe de persil
1 cuil à café de sucre

Préparation
Saler et poivrer la viande, la couper en gros dés. Faire chauffer de l'huile dans une cocotte et faire revenir la viande et l'ail pendant une dizaine de minutes. Remuer pour cuire la viande sur tous les côtés. Verser le bouillon, la bière, le sucre, la sauce Worcestershire, le thym, le laurier, saler et faire mijoter à feu doux pendant 1 heure.
Pendant ce temps, éplucher les carottes et les pommes de terre et les couper en dés, et émincer l'oignon. Les cuire dans du beurre dans une petite cocotte pendant une vingtaine de minutes.
Quand la viande a cuit une heure, ajouter les légumes et cuire encore 40 min au moins.
Quand c'est prêt, retirer le laurier et servir.



Remarque : cette recette doit cuire longtemps, mais elle peut très bien attendre une fois cuite. L'idée est donc de la préparer en avance (même la veille) et de la réchauffer au dernier moment !


Bon appétit !!!

J'ai testé pour vous la sauce Worcestershire


Héhé, je vois vos têtes d'ici, et je confirme, ce mot est aussi inécrivable qu'imprononçable. J'adore dégotter des petits trucs comme ça !! Ca fait un moment que j'avais remarqué que cette sauce revenait dans pas mal de recettes britanniques, mais je n'en trouvais pas en France. C'est chose faite aujourd'hui, car l'ingrédient se retrouvait dans ma recette d'Irish stew (et que j'en ai trouvé, j'ai d'ailleurs failli danser la macarena sous le coup de l'émotion).

Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre en ouvrant mon flacon. La couleur me faisait penser à la sauce HP (dont je vous parlais ici), donc je m'attendais quand même à du sucré. Et effectivement, le goût est sucré. Mais pas seulement, il est aussi pimenté. Du coup, c'est délicieux, ça en fait un condiment très sympa à utiliser pour relever les plats.

Pour ce qui est de ce nom "barbare", Worcestershire est le nom d'un comté anglais, et Worcester est la ville où la sauce a été mise au point, il y a de cela 200 ans. Les noms Lea & Perrins sont les noms des deux personnes qui l'ont mise au point, c'est donc la marque qui garantit la recette originale.

samedi 16 mars 2013

Rendez-vous des fooders - Montreux (Suisse)

Je ne vous ai point encore raconté mes aventures de la semaine dernière !! Ca ne vous étonnera pas si je vous dis que ma première excursion suisse (j'entends par là au-delà de Genève) a été placée sous le signe de la nourriture :) 

Le site Foodreporter organisait un Gros resto pour faire se rencontrer ceux qui publient régulièrement sur le site, un peu comme pour le Rendez-vous des cuisinautes auquel j'avais participé en septembre. C'est ma copinaute Sonia du blog Plateau tv qui m'avait parlé de l'événement et qui m'avait invitée. J'étais ravie de la rencontrer enfin en vrai, après tant de temps passé à discuter par blog interposé.

Photo Crazy dog
J'aime beaucoup ce genre de rencontres : on ne connait pas du tout les gens, mais je suis toujours impressionnée de voir à quel point une passion commune rapproche rapidement les gens ! De l'avis général, le restaurant n'était pas formidable, mais pour moi, ce n'était pas le plus important, la compagnie des gens rencontrés était pour moi la raison de cette sortie ! Ces événements montrent que au final, si on le veut bien, les réseaux sociaux ne détruisent pas nécessairement le lien social, au contraire, ils permettent de rencontrer des gens qu'on aurait peut-être jamais connus dans le cas contraire !!!

Direction donc Montreux, en Suisse, au bord du lac Léman. Assez long trajet en voiture, mais la deuxième partie du trajet valait vraiment la peine : passé Lausanne, les paysages deviennent vraiment magnifiques !!

Nous avions fait une escale à Vevey, juste à temps pour voir le coucher de soleil sur le lac. Incroyable, je suis amoureuse de l'endroit !!!


Mon plat : Penne a la moscovite. Je trouvais l'idée d'une sauce à la vodka assez originale, je vais essayer de la reproduire un de ces quatre (histoire qu'on sente vraiment la vodka !).


Entrée : assiette d'antipasti assez sympa

Photo Bôjardinier
Parmi les gens rencontrés, laissez-moi vous présenter le blog de la reine des macarons (vraiment les meilleurs que j'ai jamais mangés), j'ai nommé Fadila, qui avec son mari a eu la gentillesse de m'amener jusque Montreux (et retour, figurez-vous, alors qu'ils auraient pu me laisser pour payer l'addition).

La tradition qu'il me restait à apprendre : chacun avait préparé des petits cadeaux gourmands. Gloups, promis, la prochaine fois je me rattrape. C'était aussi beau que bon !!!

Photo Soniflex
Quelques suggestions d'abonnements...
J'ai oublié quelqu'un ??


Photo Crazy dog

Elixir fleuri - Envouthé mars 2013

Elle est enfin arrivée !!! Ce petit événement mensuel n'a encore pas failli à sa réputation ! Le mois dernier, je vous parlais de celle de la thématique de la St Valentin, qui n'est pas exactement un truc que j'adore par dessus tout ! Cette fois, Envouthé se rattrape puisque nous avons du VERT. Ma couleur préférée :) Les notes sont donc moins guimauvesques et le thème est le printemps (qui se fait désirer, mais qui n'a désormais plus d'excuse !)


Qu'a-t-on donc ce mois-ci ?

Je suis assez contente de ce cru parce qu'il propose pas mal de thé blanc, que j'aime beaucoup !

Thés en vrac :
  • Bons baisers de Paris : thé vert et blanc, parfum de framboise et violette par L'autre thé. C'est le premier que j'ai testé, c'est vraiment génial !
  • Thé vert sencha de Chine avec vanille et fleur de cerisier (Thés de la pagode)
  • Thé Damman blanc à la rose, abricot et fruit de la passion
  • Thé Darjeeling par Teekampagne
Thés en sachets :
  • Thé Perles de jasmin par Harney & sons
  • Thé blanc aux fleurs par les Jardins de Gaïa
Le petit plus qui m'a beaucoup intriguée :


Sur le coup je me suis vraiment demandé ce que c'était. Un sachet équivalent aux sachets de lavande qu'on met dans les armoires ? Possible, mais ça ne sentait pas grand chose, donc ça ne pouvait pas être ça.
Comme l'explique le carnet de dégustation fourni avec la boîte, ceci est une fleur de thé : vous l'aurez compris, cette fleur va se déployer au contact de l'eau chaude. A tester rapidement !!!

mardi 12 mars 2013

Samoussas de boeuf

Voici une recette indienne, que j'ai faite à la feuille de brick. C'est la première fois que j'en cuisine, donc j'ai eu un peu de mal à donner forme humaine à la chose, que voulez-vous, il faut toujours une première fois. Ceci dit la garniture était délicieuse.


J'avais déjà fait des samoussas de légumes, mais sans brick : j'avais donc aussi préparé la pâte.

Petit problème avec la feuille de Brick : trop fragile, elle se déchirait sur un côté. Je pense donc qu'il faut la replier en deux pour la solidifier ? A tester.


Ingrédients (pour 2 personnes)
2 feuilles de brick
200 g de viande hachée
1 oignon
2 gousses d'ail
Piment de Cayenne

Préparation
Emincer finement l'oignon et l'ail. Les faire revenir dans une sauteuse, puis ajouter la viande. Une fois que celle-ci est cuite, saler, poivrer, et ajouter un peu de piment de Cayenne pour relever.
Mettre la moitié de la préparation sur une feuille de Brick et replier. Eventuellement, souder les bords avec un blanc d'oeuf.
Faire frire dans de l'huile chaude et servir aussitôt.

Bon appétit !!!

Amuse-bouche : Brochette de bretzel, tomate cerise, jambon cru et fromage frais

Voici une petite idée sympa pour un apéro. Je trouve que le jambon cru, assez salé, se marie très bien avec la fraîcheur de la tomate cerise.


Attention cependant, à préparer au dernier moment, car sinon le bretzel ramollit. Si vous le préparer en avance, mieux vaut prendre des pics à brochette et oublier les bretzels.

Attention, il faut compter un temps d'attente de 20 minutes au congel pour que le fromage frais prenne un peu.


Ingrédients (pour une douzaine de pièces)
12 bretzel
4 tranches de jambon cru
100 g de fromage frais type St Môret
12 tomates cerises
Menthe ciselée

Préparation
Etaler une tranche de jambon, la tartiner de fromage frais et saupoudrer légèrement de menthe. Rouler en serrant bien, entourer de papier d'aluminium et laisser reposer 20 min au congel.
Au moment de servir : couper les rouleaux de jambon en 3 rondelles, les perforer avec un cure-dents ainsi que les tomates cerises (sinon, vous allez casser tous vos bretzels). Sur chaque bretzel, piquer une tomate et une rondelle de jambon au fromage.
Déguster aussitôt.

Bon appétit !!!

lundi 11 mars 2013

Amuse-bouche : Bouchées au comté croustillantes et fondantes

Un petit amuse-bouche sympa pour vos apéros ! Sympa le mariage de la bière et du comté. A faire au dernier moment pour que le fromage soit bien filant !!


Cuisinez avec des manches pour ne pas vous brûler !!!

La pâte doit reposer 1 heure.

Ingrédients
75 g de farine
15 cl de bière
1 oeuf
150 de comté

Préparation
Mélanger le jaune d'oeuf, une pincée de sel, la bière et la farine. Laisser reposer une heure au moins.
Au moment de servir, battre les oeufs en neige et les incorporer. Enlever la croûte du comté et le couper en petits dés (de trop gros dés feront que la bouchée fondra moins bien).
Faire chauffer de l'huile.
Avec un cure-dent, tremper un dé de comté dans la pâte, puis le frire. Attention, ça va très vite.
Frire sur les deux faces, sortir, égoutter sur du papier absorbant et déguster.

Bon appétit !!

Piña colada (cocktail)

Un petit cocktail pour la route ? Testé par mes soins (comprendre, goûté 50 fois pour trouver le bon dosage, et hop un ptit coup de ci un ptit coup de ça...). Qu'est ce que je ne ferai pas pour vous ?

Pour la petite histoire. Piña colada signifie en espagnol ananas pressé. Cette boissons serait originaire de Puerto rico.


La proportion idéale selon moi, c'est de multiplier par 3 la quantité de lait de coco pour avoir la quantité de jus d'ananas. De cette façon, on a bien le goût de l'ananas, mais sans l'acidité !! 

Si on laisse le cocktail reposer, il va décanter et les couches se séparent. Il faut donc un shaker, ou à défaut, une bouteille qui ferme pour pouvoir remuer régulièrement la préparation


Ingrédients
5cl de sirop de sucre de canne
10 cl de rhum
360 ml de jus ananas
120 ml de lait de coco

Préparation
Verser tous les ingrédients dans un shaker, bien remuer, et servir très frais avec des glaçons. Je recommande une paille pour remuer le tout en cours de dégustation.



Bon appétit !!!

jeudi 7 mars 2013

Cervelle de Canut (Salade lyonnaise à base de fromage blanc, céléri et cornichon doux)

Pas de panique, je ne me lance pas dans les abats ! (C'est un peu la réaction que j'ai eue quand je suis tombée sur cette recette la première fois, car je ne connaissais pas du tout). La cervelle de canut est un plat typique de la région lyonnaise. Là-bas, le terme de canuts désigne les ouvriers qui tissaient la soie, et cette salade était leur repas de base, en raison de son faible coût (ils ne pouvaient pas se payer de cervelle - enfin moi, ça ne m'aurait pas empêché de dormir).

Résultat : une délicieuse salade, très fraîche et légèrement relevée. Ce que j'ai adoré, c'est qu'on se croirait presque en été, mais avec des légumes d'hiver. L'entrée parfaite.


Il est préférable de laisser la salade reposer quelques heures pour que les saveurs se développent bien.

Ingrédients (pour 2 grandes portions ou 4 petites)
500 g de fromage blanc
2 cuil à soupe de crème fraîche épaisse
1 branche de céléri
3 gros cornichons doux
1 oignon rouge
Ciboulette

Préparation
Eplucher et émincer le céléri et l'oignon rouge. Couper les cornichons en petites rondelles et émincer la ciboulette.
Mélanger tous les ingrédients, saler et poivrer.
Laisser reposer quelques heures au frais avant de servir.

Bon appétit !!!

lundi 4 mars 2013

Curry de dinde aux fruits (pomme, banane, ananas) et sa salade de concombre au yaourt

Voici une recette toute douce et très sympa pour apporter du soleil à votre hiver ! Ca change vraiment des légumes.


Remarque : la dinde se remplace sans problème par du poulet !

Ingrédients (pour 4 personnes)
4 grosses cuisses de dinde
1 pomme Granny Smith
2 bananes bien mûres
1 ananas en dés
1 concombre
3 yaourts brassés
3 oignons
400 ml de lait de coco
1 cuil à soupe de cumin
4 cuil à soupe de curry
2 cuil à café de piment en poudre
1 cuil à soupe de menthe
Jus de citron
+ Riz blanc

Préparation
Emincer les oignons, les faire revenir dans une cocotte, puis ajouter les cuisses de dinde, le lait de coco, 1 yaourt et les épices (piment, cumin, curry). Saler.
Couper les bananes en fines rondelles et la pomme en tout petits dés, ajouter. Laisser mijoter 45 min en retournant les cuisses et en remuant de temps en temps.
Pendant ce temps, cuire du riz et préparer la salade de concombre : couper le concombre en petits dés, placer dans un saladier, arroser de jus de citron, ajouter 2 yaourts et de la menthe ciselée, saler et poivrer.
Quand la dinde est cuite, parsemer de dés d'ananas, servir avec du riz et un peu de salade au concombre.

Bon appétit !!!

dimanche 3 mars 2013

Duo de mousse de courgette et mousse de carotte (ou comment j'ai un peu de mal avec l'agar-agar)

On ne dirait pas comme ça, car la photo rend assez bien, mais cette recette est un LOUPE total. A la base, je voulais faire des petits cubes de mousse de légume à l'agar-agar, comme j'avais vu dans mon livre sur les bentos. Résultat, je ne sais pas si c'est parce qu'il n'y avait pas assez d'agar-agar ou si ce n'était pas assez liquide, mais ça n'a pas suffisamment pris, ça ne se démoule pas.

Pour mémoire, l'agar-agar est une poudre à base d'algue qui a un très fort pouvoir gélifiant.

Donc quand ça ne se démoule pas, on fait des verrines !! Ca reste une idée sympa pour un petit accompagnement, même si du coup c'est plus une purée qu'une mousse.


Je vais essayer de vous donner une recette tenant compte de mes réflexions post craquage, pour voir si ça marche mieux. Il faudra que je réessaie pour m'assurer que ça fonctionne mieux...

Ingrédients
Mousse de carotte
1 carotte
1 sachet d'agar-agar
15 cl d'eau 
1/2 cube de bouillon
Mousse de courgette
1/2 courgette
1 sachet d'agar-agar
15 cl d'eau 
1/2 cube de bouillon

Préparation
Attention, les deux mousses se préparent séparément.
Dans une petite casserole, faire chauffer l'eau légèrement salée avec le 1/2 cube de bouillon. Couper le légume en petits morceaux et faire cuire 20 min. Ensuite, mixer le tout, ajouter l'agar et faire chauffer environ 30 secondes. 
Verser dans un bac à glaçon et laisser prendre au réfrigérateur. [Si ça ne prend pas, présenter dans des verrines...]

Bon appétit !!!

Pancakes au citron et sirop d'érable

Hier, en me promenant sur le blog de ma copinautre Sonia de Plateau TV, je suis tombée sur sa recette de pancakes au citron. Waaa, faut que j'essaie !! C'est pas un hasard, c'est en trouvant sa recette de pancakes aux myrtilles que j'avais fait sa connaissance !


Tout sur le sirop d'érable ici. (Sponsorisé par la minute Cutlure Gé').

Si les photos sont franchement moins belles que d'habitude, c'est qe je n'avais pas ma fidèle plancha, mais une maudite poêle qui brûle et ramolli sans cuire. (Note pour moi-même, investir dans une poêle.)


En tout cas, l'acidité du citron se marie très bien avec la douceur du sirop d'érable.

Ingrédients (pour environ 6 pancakes)
1 citron
125 g de farine
15 cl de lait
1 sachet de levure
25 g de beurre
1 oeuf
40 g de cassonade
1 pincée de sel
+ Sirop d'érable

Préparation
Prélever le zeste et le jus du citron. Mélanger avec le lait, la farine, le sucre, la levure, le beurre fondu, l'oeuf et le sel.
Cuire dans une poêle ou à la plancha (méthode ici).
Servir nappé de sirop d'érable.

Bon appétit !!!

samedi 2 mars 2013

Riz cantonnais à ma façon (Chine)

Voici une des premières recettes que j'ai appris à réaliser étant ado. J'aime beaucoup le riz cantonnais, mais je n'étais pas du tout fan des crevettes à l'époque, donc j'ai un peu adapté la recette pour qu'elle corresponde exactement à ce que j'aime. Recette très simple pour les manques d'inspiration.


Ingrédients (pour 4 personnes)
400 g de riz rond
Vinaigre de riz
4 oeufs
Ciboulette
4 tranches de jambon
1 boîte moyenne de petits pois
Sauce soja


Préparation
Faire cuire le riz dans de l'eau salée avec 5 cl de vinaigre de riz.
Battre les oeufs en omelette avec la ciboulette émincée, et cuire l'omelette. Laisser refroidir.
Egoutter les petits pois, couper le jambon et l'omelette en petits dés.
Quand le riz est cuit (et égoutté), ajouter le jambon, l'oeuf et les petits pois. Parfumer avec une bonne cuillérée à soupe de sauce soja et servir.


Bon appétit !!!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...