Bienvenue !

Bonjour et bienvenue !
Laissez-vous tenter par la rubrique "J'ai testé pour vous" : découvrons et cuisinons ensemble des produits inhabituels, étranges ou originaux !!
Pour le meilleur et pour le pire !

Vous pouvez aussi suivre ici les Aventures d'une novice, voyages et découvertes sur le thème de la cuisine.

Enfin, la catégorie des recettes "Sans cuisson" pour ceux qui n'ont pas de vraie cuisine, mais qui veulent se faire plaisir.

lundi 24 décembre 2012


Je vous souhaite un Joyeux Noël, et un super Réveillon !!!




Aujourd'hui plus que jamais ... Bon appétit !!!

mercredi 12 décembre 2012

Risotto hivernal (champignons, poireau, fenouil)

En ce moment, vous l'avez vu, dur dur de trouver l'énergie de cuisiner le soir. Et comme je ne vais quand même pas vous donner la recette des côtes de porc-salade verte, je suis un peu à court. Pour vous la jouer Jean-Claude Vandame, en ce moment je me projette trop dans l'avenir pour avoir le temps de me centrer sur le présent. Moui, je suis un poil crevée également :D

Sauf que, quand je suis allée dans mon supermarché, de MAGNIFIQUES champignons ont sauté dans mon panier. Et pouf, repartie comme en 40. Pour les accompagner, j'ai décidé de faire un risotto, et j'ai pris d'autres légumes de saison. J'ai un peu triché, et j'ai rajouté un poivron, pour ajouter un peu de couleur à l'ensemble.

Ingrédients (pour 5 personnes)
400 g de riz rond
1 cube de bouillon
500 g de champignons frais
1 poireau
1 fenouil
1 poivron rouge (facultatif)
250 g de mascarpone

Préparation
Couper tous les légumes très finement. Faire bouillir de l'eau.
Faire revenir le riz dans une sauteuse dans un peu d'huile jusqu'à ce qu'il soit translucide. Emietter le cube de bouillon par dessus, ajouter un peu d'eau. Ajouter les champignons, puis au bout de 5 min les autres légumes. Verser l'eau petit à petit en remuant pour que le riz absorbe bien, et ce jusqu' à ce qu'il soit cuit. En fin de cuisson (environ 20 min), rajouter le mascarpone pour un petit côté crémeux.

Bon appétit !!

samedi 8 décembre 2012

Aiguillettes de canard poivron - ananas

Voici une autre recette, proposée par ma petite soeur qui elle aussi a été prise par le virus de la cuisine. Une recette goûteuse et colorée.


Ingrédients (pour 4 personnes)
500g d’aiguillettes de canard
1 poivron rouge
3 gousses d’ail
5 tranches d’ananas au sirop
1 cuil à soupe de sauce soja
1 cuil à café de Maïzena
Sel, poivre, gingembre en poudre

Préparation
Mélanger la Maïzena, 1 cuil à soupe de vinaigre, 2 cuil à soupe d'huile de tournesol, la sauce soja, une pincée de sel, du poivre et du gingembre. Emincer les aiguillettes de canard. Les mettre dans un plat, arroser de marinade et laisser reposer 15min.

Pendant ce temps, couper le poivron épépiné en lamelles, peler et hacher l’ail.

Faire chauffer une sauteuse (ou un wok) avec 2 cuil à soupe d’huile. Quand elle est fumante, faire sauter les lamelles de canard avec l’ail 3 min, jusqu’à ce que la viande soit dorée. Réserver au chaud.

A leur place, dans 2 cuil à soupe d’huile, faire revenir 4 min à feu moyen le poivron avec l’ananas en morceaux. Ajoutez la viande, une cuil à café de sucre et cuire encore 3 min. 
Servir avec du riz blanc.



Bon appétit !!

Quiche lorraine (here and back again...)

Vous vous dites, que se passe-t-il, elle nous a complètement laissés tomber ?? J'en suis la première désolée, mais cette période est de celle où l'on doit planifier beaucoup de choses pour le futur, et malheureusement, je n'ai pas le temps de chercher et de cuisiner des petits trucs sympas.

Pour ceux que ça intéresse, le week-end dernier j'ai passé ma soutenance et je suis donc maintenant une traductrice diplômée (youpi). Une amie en a profité pour me donner quelques légumes que je ne connaissais pas : des topinambours et une christophine, que je vous ferai bientôt découvrir. 


En attendant, pour que vous ayez quelque chose à vous mettre sous la dent, voici la recette de la quiche lorraine, un classique dont on ne se lasse pas quand il est bien fait !!! Photos et réalisations de ma frangine.

Comme pour beaucoup de classiques, il n'y a pas UNE recette de la quiche, chacun la fait à sa manière. Voici comment on la fait chez nous, mais d'autres auront certainement d'autres astuces, n'hésitez pas à les partager.

Ingrédients
200 g de lardons
4 oeufs
50 cl de lait ou de crème liquide
Gruyère râpé

Préparation
Préparer la pâte brisée, puis quand elle a reposé, l'étaler au fond du moule.
Préchauffer le four à 180°.
Dans un cul de poule, battre les oeufs avec le lait, saler, poivrer, parfumer avec des fines herbes. Vous pouvez y ajouter aussi du gruyère râpé. Personnellement, je n'en mets que sur le dessus.
Répartir les lardons sur le fond de tarte (je recommande de les blanchir au préalable 5 min dans de l'eau bouillante pour retirer l'excédent de graisse.
Sur les lardons, verser la migaine (le mélange à base d'oeufs).
Recouvrir de gruyère râpé.
Enfourner et cuire 25-30 min à 180° (il faut que le dessus soit bien doré). Servir avec une salade verte.

Variante : il est possible de réaliser une quiche sans pâte, auquel cas bien beurrer le moule. On peut aussi faire des mini quiches en répartissant le tout dans des empreintes de moules à muffins.

Bon appétit !!

mardi 27 novembre 2012

Crêpe-omelette aux lardons et salade verte

Voilà une recette très simple et super sympa, légère (du moins en apparence), qui ressemble à une crêpe qui aurait mangé une omelette. Testé et approuvé.


Notez l'astuce des blancs en neige, ça aère vraiment la pâte !

La recette des crêpes sucrées est ici.

Ingrédients (pour 4 personnes)
8 oeufs
200 g de farine
Lait
300 g de lardons
Salade verte

Préparation
Battre les blancs en neige. 
Mélanger les jaunes et la farine puis ajouter du lait jusqu'à obtention d'une pâte homogène. Ajouter les blancs, du sel et du poivre.
Ajouter les lardons. 
Diviser la préparation en 4 et cuire 4 crêpes. Servir avec de la salade et une vinaigrette.

Bon appétit !!!

dimanche 25 novembre 2012

Purée de potimarron et cappuccino de champignons

Voici une nouvelle idée d'entrée, colorée et totalement de saison.


Vous vous demandez où on peut bien trouver des idées comme ça ? Tout commence par une petite virée chez Nature et Découverte (c'est dingue comme cette boutique peut être relaxante, j'adore), et je suis tombée sur un agenda 2013 qui m'avait l'air très sympa, qui proposait des recettes par semaine, avec des ingrédients de saison, mais qui donnait aussi la liste des fruits et légumes de saison et poussant en France. L'auteur, les Jardins de Cocagne. Je ne connaissais pas, mais je me suis renseignée. C'est une initiative qui met en place des jardins locaux. Ca fait un moment que je me dis qu'il faut que j'essaye ce concept du producteur au consommateur, et  j'ai aimé leur façon de se faire connaître.

Pour cette recette, j'ai choisi des trompettes de la mort. Je n'avais encore jamais goûté, mais j'ai adoré ! 
Pour l'émulsion, la recette dit d'utiliser un siphon. Personnellement, je ne suis pas équipée. Sur les conseils de ma petite soeur, j'ai utilisé mon blender. J'ai beaucoup aimé cette petite crème très goûteuse !

Ingrédients (pour 4 verrines)
100 g de potimarron
100 g de champignons (des cèpes selon la recette)
20 cl de crème fraîche
1 pincée de Quatre épices
1 cube de bouillon de légumes
1 échalote

Préparation
Cuire le potimarron 10 min à l'eau bouillante. Le réduire en purée avec 1 grosse cuillère à soupe de crème fraîche. Saler, parfumer avec un peu de quatre épices
Hacher grossièrement les champignons. Si vous avez des cèpes, séparer les chapeaux et les pieds. (Sinon, faites comme vous pouvez !).
Diluer le cube de bouillon dans un peu d'eau chaude.
Faire revenir à la poêle la moitié des champignons (les chapeaux si ils en ont) avec 1/2 échalote émincée. Réserver.
Faire revenir dans un peu de beurre le reste (le pied) des champignons, ajouter le reste de crème et le bouillon. Faire réduire puis mixer et faire une émulsion.
Dresser les verrines : répartir la purée, puis les champignons, puis l'émulsion (qui symbolise donc la crème du cappuccino).


Bon appétit !!

samedi 24 novembre 2012

Tartelettes poireau, poivron et chèvre

English
Il fallait bien une entrée gourmande pour vous remettre des émotion du Fifty shades of chicken d'hier, n'est-ce pas ? C'est coloré et délicieux, à tester !


Ingrédients (pour 6 tartelettes)
1 poivron jaune
1 poivreau
1 fromage de chèvre (en rouleau, type Soignon)
Thym
Quelques olives

Préparation
Faire la pâte brisée, la faire reposer. Ensuite, l'étaler et la répartir dans 4 moules à tartelettes (ou un moule à tarte, soyons fous). La piquer à la fourchette et la faire cuire 15-20 min à 180°.
Pendant ce temps, couper en très petits morceaux le poireau, le poivron et le chèvre.
Faire revenir à la poêle le poivron et le poireau pendant environ 8 min. Saler, poivrer et parsemer de thym. Attention, le chèvre est naturellement salé, donc ne pas saler excessivement.
Sur les tartelettes cuites, répartir la préparation, quelques rondelles d'olive et des cubes de chèvre, et cuire 10 min au four.
Servir aussitôt.


Comme il me restait de la garniture, j'ai mis le tout dans des petites cocottes. C'est bon aussi !

Bon appétit !!

vendredi 23 novembre 2012

Fifty shades of chicken

Petite parenthèse dans ce monde de brutes, je crois que j'ai trouvé LA vidéo de Thanksgiving. Pour ceux qui spiquent inglisch.


A regarder avec attention, vous n'aurez pas d'excuse l'an prochain pour bien préparer votre dinde ...

Je pense que c'est de loin la meilleure adaptation que l'on fera de Fifty shades of grey !

Magret de canard laqué aux épices

English

Et ben alors mon canard ! La question existentielle que je me posais dernièrement, c'est, c'est QUOI le magret bon sang (non, ce n'est pas un célèbre commissaire). Et donc, ce sont les filets prélevés sur la poitrine du canard (oui, en même temps, il a pas beaucoup de chair ailleurs, le pauvre canard). Et les aiguillettes sont sous le magret, si j'ai bien compris.


Ne vous inquiétez pas, la recette est bien plus simple que ma découverte un peu embrouillée de l'anatomie du canard.

Ingrédients (pour 2 personnes)
1 magret
1/2 cuil à café de cannelle
1/2 cuil à café de cumin
1/2 cuil à café de coriandre en grains
3 cuil à soupe de vinaigre
3 cuil à soupe de miel

Préparation 
Prédécouper le magret en fines tranches côté peau, mais sans couper complètement. Ca permet que les morceaux se tiennent et gardent tous la même forme (l'ensemble va réduire en cuisant), tout en facilitant la découpe une fois le magret cuit. Saler et poivrer des deux côtés
Mettre dans un plat au four, cuire 10 min à 230°.
Pendant ce temps, faire chauffer le miel, le vinaigre et les épices dans une casserole, faire réduire quelques minutes.
Une fois les 10 min écoulées, retourner le canard, cuire 3 min. Recouvrir avec la sauce et laisser caraméliser 1 min, puis découper et servir.
Accompagner par exemple de riz blanc.

Bon appétit !!!

jeudi 22 novembre 2012

Tartelettes au cheesecake - potimarron - noix de pécan caramélisées : Thanksgiving

English

Les lecteurs attentifs du calendrier se seront aperçu que je me suis complètement mélangé les spatules pour la date de Thanksgiving. J'ai mis la date de 2013, ce qui est très malin. En 2012, comme me l'a rappelé un collègue, Thanksgiving c'est le 22 !! 


(Au passage, Happy Birthday à ma toute petite soeur qui a, oh mon dieu c'est pas vrai, déjà 18 ans aujourd'hui !!!!)

Pour Thanksgiving, je vous passerai la sacro-sainte dinde, et je vous proposerai donc cette tarte, qui est une autre version des tartelettes meringuées, mais selon l'avis de mes cobayes collègues, encore meilleure que la première mouture. La recette, je l'ai trouvée sur ce site (en anglais) qui comprend plein d'autres idées de recettes traditionnelles de Thanksgiving. Recette source qui est, au passage, extrêmement compliquée pour pas grand chose. Quasiment impossible à suivre, ici on va faire simple !

Mais c'est quoi Thanksgiving ??? Déjà le mot... il veut dire action de grâces. Ça veut dire qu'on dit merci, tout simplement. Chose intéressante à noter, cette fête se célèbre aux Etats-Unis et au Canada, mais pas à la même date (4è jeudi de novembre pour les USA, 2è lundi d'octobre pour le Canada). Thanksgiving, c'est la fête familiale par excellence, tout le monde se retrouve pour partager un repas cuisiné maison avec amour... (Ca change de la culture fast food...)

On peut lire beaucoup d'explications sur l'origine de cette fête. Elle était religieuse à l'origine, on rendait grâce  pour la récolte qui venait de s'achever. On raconte aussi que ça permet de commémorer l'arrivée des premiers pèlerins puritains aux Etats-Unis. Ceux-ci faillirent mourir de faim, mais des Indiens leur ont donné de quoi survivre.
Comme l'a dit une de mes élèves un peu perplexe l'an dernier "mais, ils disent merci aux Indiens de les avoir sauver, mais après ils les ont tous tués ?!" Que voulez-vous répondre à cela ?

Pour continuer sur une note plus joyeuse, il faut que je vous parle d'une tradition qui me fait vraiment rire tellement elle est absurde : tous les ans, le président américain gracie une dinde, qui donc ne sera pas mangée pour Thanksgiving... Voilà, je l'ai dit. Je crois que ça se passe de (mon) commentaire :)


Donc voilà, le plus important, c'est qu'on MANGE. Mais quoi ? En plat, la dinde cuite au four, et en dessert, une tarte au pumpkin. Mais voilà, le pumkin tout seul... Une amie qui vit aux USA m'a dit qu'ils font beaucoup de cheesecakes au potiron, alors je me suis dit, tentons un croisement ! Et voilà le travail.

Ingrédients (6 personnes)
1 pâte brisée (à faire au moins une heure avant)
350 g de potiron
300 g de fromage frais (type philadelphia)
2 oeufs
1 cuil à café de quatre épices
Sucre
Extrait de vanille liquide
Noix de pécan
Sirop d'érable

Je vous conseille de faire une tarte, c'est plus pratique. Mais je dois m'adapter à mon minifour, donc j'ai utilisé une mini-cocotte et des moules à muffins.

Préparation
Faire la pâte brisée. Quand elle a reposé, l'étaler dans le moule à tarte, la piquer, la recouvrir de haricots secs (pour éviter qu'elle ne gonfle) et la faire cuire à blanc 20 min à 180°.
Pendant ce temps, faire le cheesecake en mélangeant le fromage, 1 oeuf et environ 5 cuil à soupe de sucre en poudre.
Quand la pâte est cuite et refroidie, napper de cheesecake et mettre au frais 20 min.
Préparer le potiron : le cuire 20 min à l'eau bouillante, l'éplucher, le réduire en purée, hors du feu,, ajouter un oeuf, parfumer avec du sucre et 1 cuil à café de quatre-épices (un mélange de gingembre, cannelle, muscade et girofle en poudre). Je vous conseille de goûter, pour sucrer à votre convenance.
Quand le cheesecake a pris, recouvrir de potiron et remettre au frais.
Caraméliser les noix de pécan : les hacher grossièrement, et les mettre dans une poêle très chaude. Verser un filet de sirop d'érable par dessus. Faire chauffer jusqu'à ce que le sirop soit absorbé. Répartir sur la tarte.
Remettre au four environ 20 min à 180°, puis laisser refroidir quelques heures avant de servir.

Après tant d'efforts, on a bien mérité le réconfort !!

Bon appétit !!!

samedi 17 novembre 2012

Bucatini et sauce tomates, oignons rouges, piment et soja

English

Avec cette recette toute simple, je vous propose de faire le grand écart entre l'Italie et l'Asie. C'est délicieux et plein de goûts !!


C'est quoi au juste les Bucatini ? Des pâtes que j'avais choisies pour leur forme un peu différente. En gros, c'est le croisement entre M. Spaghetti et Mme Macaroni. Des pâtes fines et allongées, mais creuses à l'intérieur. Niveau texture en bouche quand on croque, c'est assez marrant !

Sinon, c'était la première fois que je manipulais un piment entier. (Dit comme ça on dirait que je vis une vie dangereuse genre dompteuse de lions.) C'est vraiment trompeur ces petites bêtes. Ca a exactement la même texture et la même couleur qu'un poivron !! Seul le goût change (et pas qu'un peu). Faites attention, ça pique, et les doigts aussi sont imprégnés du jus du piment. Se gratter les yeux, ou le reste, c'est pas la chose à faire après avoir taillé son piment.

Pas de panique, même s'il y a du piment, il est bien équilibré avec le miel. Donc ça a du goût, mais sans arracher !

Ingrédients
Bucatini (compter 100 g par personne) (bien sûr on peut prendre des spaghetti, mais c'est moins original)
4 tomates
1 gros oignon rouge
1 piment vert et un rouge
2 cuil à soupe de sauce soja
2 cuil à soupe de miel
2 cuil à soupe de concentré de tomates

Préparation
Ebouillanter les tomates puis les peler. Les couper en petits cubes, ainsi que l'oignon. Hacher l'ail, égrainer le piment puis le hacher.
Dans une poêle, faire revenir l'oignon, puis les tomates, l'ail et le piment. Saler, poivrer. En parallèle, cuire les bucatini. Au bout d'une dizaine de minutes, ajouter le soja, le miel et le concentré de tomates. Quand les pâtes sont cuites (et égouttées), les ajouter à la poêle, bien mélanger et servir.

Bon appétit !!!

J'ai trouvé cette idée dans un livre appelé Cuisine économique (Editions Solar)

mercredi 14 novembre 2012

Cérémonie des Golden Blog Awards


Ce soir, c'était fête, dans une espèce de combo fêtards-touriste-pique-assiette, je me suis invitée dans les salons de l'Hôtel de Ville de Paris (qu'est-ce que je ferai pas pour avoir quelque chose à vous raconter, n'est-ce pas ?). En quel honneur ? La remise des trophées des Golden Blog Awards (mais si, vous savez, le truc pour lequel je vous ai fait voter sans relâche pendant un mois), où j'ai pu assister au triomphe du blog La super supérette (bravo les filles). Oui, je suis sectaire, je ne parle pas des autres catégories (c'est surtout que je ne m'en souviens pas :) mais bravo aussi). Et surtout la Supérette, je l'ai dans le colimateur depuis un bon moment, je n'ai plus aucune excuse et compte bientôt vous les présenter en vous montrant une de leurs recettes.


Bon, comme je disais, on a bien mangé (ceci n'est qu'un infime pourcentage, héhé) (non en fait c'est que j'ai un peu déconcerté le serveur en prenant mes photos, donc j'ai arrêté)


A ce propos, savez-vous à quoi on repère un blogueur culinaire au milieu d'une foule de blogueurs ?


C'est le seul qui prend en photo ce qu'il mange :) :)

Sinon j'ai pu récupérer deux trois trucs rigolos (oui je sais, vous mourez d'envie d'essayer ces lunettes !!!!).


Bref, mission accomplie, je me suis bien amusée, et c'est vraiment chouette, l'intérieur de l'hôtel de ville, y en a qui ne s'embêtent pas !!!

Souvlaki et tzatziki (Grèce)

English

Hop, un petit voyage en Grèce aujourd'hui, qu'en dites-vous ?


C'est un classique du "fast food" en Grèce. On peut le manger en brochette ou dans des pains pitas (pour moi ce sera un tupperware, on fait comme on peut).

Ingrédients (pour 4 personnes)
400 g de viande (j'ai pris de l'agneau)
3 tomates
Origan
Quelques feuilles de laitue
1/2 concombre
2 yaourts
1 trait de jus de citron ou de vinaigre
1 oignon
4 pains pitas

Préparation
Découper la viande en cubes, émincer l'oignon, couper les tomates en rondelles et couper très finement le concombre et le saler pour le faire dégorger.
Mettre la viande dans une assiette creuse, saler, poivrer, parsemer d'origan et arroser d'un filet d'huile.
Dans une poêle, faire revenir l'oignon puis ajouter la viande. Cuire une dizaine de minutes.
Débarrasser l'eau rendue par le concombre, ajouter les yaourts, le citron, saler et poivrer. (Eventuellement  on peut ajouter une gousse d'ail...).
Servir le tout (brochette, pitas, selon la forme choisie).

Bon appétit !! 

mardi 13 novembre 2012

Soupe de légumes (potiron, carottes, pommes de terre, poireau et tomates)

English

Voici une recette de base de soupe (il paraît que c'est la saison...). L'intérêt des soupes de légumes, c'est que chacun y met ce qu'il veut !! 


Les deux éléments que je vous conseille de quand même conserver à chaque fois, pour le goût et la couleur, c'est le cube de bouillon et la brique de purée de tomates. Le reste est à la carte.

De même, vous avez deux options : couper les légumes en petits morceaux et servir tel quel, ou bien mixer le tout avant de servir. Personnellement, je préfère la soupe avec morceaux, mais pour pouvoir transporter ma soupe au travail, cette fois je l'ai mixée (ça rentre un peu mieux dans la thermos :) )

Ingrédients (pour 4 personnes)
1 morceau de potiron
3 carottes
2 pommes de terre
1 ou 2 blancs de poireau
1 boîte de coulis ou de purée de tomate (50 cl)
1 cube de bouillon de volaille
Gingembre en poudre et piment
Gruyère râpé

Préparation
Laver tous les légumes et les couper en dés (gros si on mixe, assez petits si on laisse comme ça).
Mettre dans une cocotte, émietter le cube de bouillon, verser la purée de tomates. Recouvrir d'eau, chauffer et laisser mijoter 30 min. Saler et poivrer. Pour parfumer, épicez, par exemple avec un peu de gingembre en poudre et de piment. Avant de servir, mixer ou non, au choix. Saupoudrer de gruyère râpé (ne pas faire comme moi qui ai accidentellement versé le tiers du sachet dans mon assiette !) 

Bon appétit !!!

dimanche 11 novembre 2012

Bavette à l'échalote façon hachis et sa purée de pommes de terre

English

Voici une recette trouvée dans le livre Hachés gourmands de Sophie Dudemain, qui revisite des classiques de la cuisine sous forme de hachis.  Ce petit plat ne paie pas de mine, mais il est vraiment délicieux !


A propos de la bavette : j'ai eu droit à une leçon (de morale) de mon boucher :  la bavette, ça se mange en steak, mais ça se hache pas ma bonne dame, ce serait gâcher. Du coup, il m'a donné de la viande hachée classique. Mais on fera comme si c'était de la vraie bavette :)

Ce qu'il faut savoir sur la viande hachée : ça se garde 24 heures, pas plus, après il faut la cuire, sinon les microbes prolifèrent. C'est pour ça que j'ai privilégié le boucher au supermarché, au moins, j'étais sûre de ne pas acheter de la viande remballée, il l'a hachée devant moi.

Pour la recette de la purée, vous la trouverez ici. Elle se marie très bien avec la viande, c'est un régal de manger les deux ensemble.

Ingrédients (pour 4 personnes)
500 g de viande hachée de boeuf
6 échalotes
15 cl de vin rouge
2 oeufs
50 g de chapelure (4-5 biscottes mixées)
+ pour la purée

Préparation
Emincer finement les échalotes et les dorer dans du beurre (oui, comme me disait une copine, je fais pas un blog spécial régime). Ensuite, ajouter le vin rouge et faire réduire une dizaine de minutes.
Pendant ce temps, mélanger la viande, les oeufs, la chapelure. Ajouter les échalotes, bien remuer, saler et poivrer.
Placer dans 4 cercles, bien tasser et enfourner 10 min à 180.
Servir aussitôt avec de la purée et de la salade.

Bon appétit !!!

Purée de pommes de terre

English

Ouais, je sais, la purée, c'est tout con à faire... Sauf que l'autre fois, je l'ai lamentablement ratée !! Il ne faut pas sous-estimer les recettes de base, sinon elles vous mettent la honte direct. Ceci-dit, j'ai appris de mes erreurs et je me suis bien rattrapée, ce coup-ci, elle est délicieuse !!


Avouez que quand on a mangé de la purée maison, c'est dur de manger de la purée mousseline !!! Remarque : ka purée est un plat à faire au dernier moment et à consommer avant que ça ne refroidisse !

Je l'ai faite avec mon hachis de bavette à l'échalote.

Ingrédients (pour 4 personnes)
1 à 2 pommes de terre par personne (suivant la taille) (de la pomme de terre, bien sûr)
100 g de beurre
1 petite tasse à café de lait chaud
1 pincée de noix de muscade

Préparation
Cuire les pommes de terre à l'eau bouillante salée pendant environ 25-30 min. Les cuire entières et avec la peau, ça évite qu'elles épongent trop l'eau.
Les éplucher puis les écraser. Ensuite, ajouter petit à petit le lait chaud et le beurre en petits morceaux et bien travailler pour que ça soit homogène. Ne pas verser tout le lait d'un coup : si votre purée est trop liquide, vous allez être à la peine pour la récupérer.
Quand la consistance vous plait, ajoutez la muscade, salez et poivrer (attention, si vous avez utilisé du beurre salé, gouttez avant de resaler !).

Bon appétit !!

Pancakes au sirop d'érable

English

L'envie subite et inexpliquée du matin : s'offrir ce classique du petit déjeuner nord-américain s'il en est. C'est délicieux, super facile à faire et vraiment inratable. Le petit déjeuner parfait.


J'avais déjà fait des pancakes à la myrtille, mais pas encore au sirop d'érable. Ce serait dur de choisir entre les deux, ils sont supers tous les deux.

Et en parlant de sirop d'érable, je vous avais raconté plein de choses ici...

Et avec ceci ... pourquoi pas un chocolat chaud ici ou ici ?

Ingrédients (pour 6 pancakes)
125 g de farine
40 g de cassonade
1/2 sachet de levure
1 oeuf
15 cl de lait
25 g de beurre
1 flacon de sirop d'érable

Préparation
Nature ...
Mélanger dans un saladier le sucre, la farine et la levure. Battre ensemble le lait et l'oeuf, les incorporer sans faire de grumeaux. Ajouter le beurre fondu.
Ensuite faire cuire les pancakes. Soit vous avez une poêle du bon diamètre...
Soit, comme moi, vous les faites à la plancha : verser l'équivalent de 3/4 de louche sur la plancha. Si vous versez tout le liquide sur le même point, la pâte va d'elle même s'étaler en rond. Et si vraiment vous trouvez que le rond n'est pas assez parfait, vous pouvez retailler en mettant un bol renversé sur le pancake et en coupant ce qui dépasse.
Une fois les pancakes prêts, verser un filet de sirop d'érable dessus et déguster !


Bon appétit !!

samedi 10 novembre 2012

Risotto chèvre et tomates séchées

English

Aujourd'hui, j'avais à la fois une furieuse envie de me servir des cercles de cuisine que m'a offerts ma soeur la semaine dernière, mais aussi envie de débarrasser mon frigo d'une boîte de Chavroux et d'une demi-boîte de tomates séchées qui traînaient... et si j'en faisais un risotto ??


Oui, encore un risotto !! Que voulez-vous, j'adore ça !!! Et je ne regrette pas mon essai, c'est délicieux, très crémeux et fondant grâce au chèvre.

Ingrédients (pour 2-3 personnes)
200 g de riz rond (riz à risotto)
150 g de chèvre frais
100 g de tomates séchées (+ un peu pour la déco)
Thym
1 oignon
1 cube de bouillon

Préparation
Faire bouillir de l'eau (dans une bouilloire par exemple).
Emincer l'oignon et le faire revenir dans un peu d'huile. Ensuite, mettre le riz, et quand il est translucide, ajouter le cube de bouillon. Verser petit à petit l'eau pour qu'elle soit absorbée progressivement par le riz. Parsemer de thym, poivrer, et ne saler que si nécessaire (rappel, le cube de bouillon sale un peu).
Au bout d'environ 15 min, quand le riz est presque cuit, ajouter le chèvre et les tomates coupées en dés. Bien remuer et terminer la cuisson du riz.
Ensuite, servir aussitôt.

Le plus : vous pouvez également incorporer 15 cl de vin blanc en début de cuisson, pour parfumer.

Bon appétit !!

dimanche 4 novembre 2012

Êtes-vous incollables... sur le sirop d'érable

En ce moment, entre la saison et le manque de temps, j'ai un peu de mal à trouver de nouveaux ingrédients originaux pour cette chronique J'ai testé pour vous. J'ai donc décidé de parler d'un produit dont tout le monde a déjà au moins entendu parler, mais qui n'est pas pour autant un produit de chez nous : le sirop d'érable.

J'adore la forme du flacon !!

Pour ceux qui regardent cette émission (super pour apprendre plein de petits trucs pratiques), il y a quelques semaines, Masterchef consacrait un de ses bonus à ce produit. C'est là que je me suis rendu compte que 1) je n'en avais pas mangé depuis plusieurs années, quand une amie québécoise me l'avait fait goûter 2) il y avait plein de choses à apprendre dessus.

Description : de loin, on dirait franchement du miel. Mais si on manipule la bouteille, on se souvient vite que c'est du sirop : c'est très liquide. C'est aussi très parfumé ; j'ai sniffé la bouteille pendant 5 minutes pour essayer de trouver un point de comparaison, mais pas moyen, c'est très particulier. Et très miam !

Mais c'est quoi l'érable ? C'est un arbre, dont la feuille est l'emblème du Canada. Pour faire le sirop, on se sert de la sève de l'arbre, qui s'appelle l'eau d'érable. Cette eau est présente dans les racines et remonte dans l'arbre au printemps (pour le "réveiller"). En suite, on fait évaporer cette eau pour obtenir le sirop. Il faut entre 35 et 40 litres d'eau d'érable pour faire 1 litre de sirop (et ouais ! Rien que ça.).

Couleur : il n'y a pas une couleur précise pour le sirop. Celle-ci varie en fonction de la température d'évaporation, et le liquide peut être plus ou moins foncé.

Origine : Le Québec produit entre 70 et 80 % de la production mondiale de sirop d'érable (en fonction des sources et des années...) et 90 % de la production canadienne. Vous voulez plus typique ?

Le mot nouveau : acériculture. C'est la culture des arbres (acer est le nom latin de l'arbre) et la transformation de sa sève (donc la production de sirop, etc).

Utilisation : de nombreux desserts sont faits avec ce produit, la recette la plus connue étant sans doute la recette des pancakes au sirop d'érable. Mais vous pouvez aussi vous en servir pour caraméliser vos viandes ou préparer des sauces, par exemple.

Un produit dérivé testé et approuvé : la tire. C'est une préparation obtenue en chauffant le sirop plus fort. Celui-ci va durcir, et on peut le manger à la cuillère, un peu comme une sucette. C'est délicieux. Au Canada, c'est encore mieux, ils font de la tire sur la neige : le sirop chaud est versé sur de la neige, et comme ça il cristallise, et on le mange comme ça (ça, il faut encore que je le teste !!).

samedi 3 novembre 2012

Pitas (en-cas aux dés de viande, crudités et sauce au yaourt)


Ce cousin du kébab est un en-cas très sympa et super simple à préparer. Le terme de pita, mot grec, désigne une forme de pain rond, plat et creux à l'intérieur. Ne cherchez pas sur mes photos, je n'en ai pas trouvé, donc je l'ai remplacé par des tortillas de blé. C'est un petit peu moins pratique car la sauce coule, mais ça reste délicieux.


Pour les tortillas, voici une recette maison.

Ingrédients (pour 4 personnes)
400 g de viande d'agneau (peut être remplacé par de la dinde)
1 concombre
4 tomates
1 oignon
4 pains pitas (si vous prenez des tortillas, prenez-en deux par personne, recette maison pour les tortillas ici)
2 yaourts grecs
Ciboulette
Un trait de jus de citron (ou de vinaigre)

Préparation
Couper la viande en petits cubes, ainsi que les oignons et les autres crudités. Réserver le concombre et la tomate dans un saladier.
Dans une poêle, faire dorer les oignons, réserver dans un bol. Mettre la viande, saler, poivrer et cuire des deux côtés (entre 5 et 10 min).
Préparer la sauce : dans un bol, verser les yaourts grecs, détendre avec un peu de jus de citron ou de vinaigre. Saler et poivrer selon votre goût, ajouter la ciboulette.
Quand la viande est cuite, la réserver dans un bol. Les présenter tous, et chacun compose son en-cas.
Si vous avez des tortillas, faites les réchauffer 30 secondes au micro-ondes en les humidifiant légèrement.

Sans cuisson : vous pouvez préparer ces pitas sans viande.

Bon appétit !!!

vendredi 2 novembre 2012

Tiramisu au citron

English

Ce week-end, ma blogassistante de soeur est de passage à Paris, et elle a ramené dans ses bagages des super choupis cercles circulaires (sic une recette de cuisine un peu trop précise qui m'a bien fait rire). Donc ni une ni deux, nous avons décidé de les inaugurer en essayant de faire tenir un tiramisu (soit dit en passant, ce n'est pas la préparation qui tient le mieux, les verrines restent une solution plus sûre... mais qu'à cela ne tienne.).


Tiramisu donc, mais tiramisu classique ? Tiramisu aux fruits exotiques ? Façon cheesecake ? Rien de tout ça, on a décidé d'innover et de faire un tiramisu au citron !!


Pour cette recette, il faut également préparer une base (très rapide), à savoir le lemon curd, qui est une crème au citron. Recette ici.

Notez également que la recette doit reposer 4 heures.

Ingrédients (pour 6 portions)
250 g de mascarpone
3 oeufs
170 g de sucre
Une vingtaine de biscuits à la cuiller
6 cuil à soupe (300 g environ) de lemon curd
10 cl de limoncello
Zestes de citron

Préparation
Dans un bol, mélanger 1 cuil à soupe de sucre avec le limoncello et 5 cl d'eau.
Dans un saladier, battre le reste du sucre et les jaunes d'oeufs jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le mascarpone et fouetter. Ajouter le lemon curd et les zestes de citron.
Monter les blancs en neige et les incorporer.
Imbiber les biscuits dans le limoncello sucré. Mettre la moitié des biscuits au fond des verrines, ajouter la moitié du mélange, puis faire une deuxième couche.
Réserver 4 heures au frais.

Bon appétit !!!

Lemon curd

English

Cette crème au citron est à la base de nombreuses recettes au citron, comme le Tiramisu au citron que je vous propos aujourd'hui. Comme c'est toujours plus simple et agréable de le faire soi-même, voici une recette.


Ingrédients (pour 350 g)
10 cl de jus de citron
3 oeufs
150 g de sucre
1 cuil à soupe de Maïzena
30 g de beurre

Préparation
Mélanger les ingrédients dans une casserole, puis chauffer en fouettant pour que le mélange épaississe (à peine 5 min).

Simple, n'est-ce pas ? Et tellement bon qu'on le mangerait à la cuillère !!

Bon appétit !!

jeudi 1 novembre 2012

Expédition au Salon du chocolat


Et oui, il y en a qui sont pas malheureux :) J'ai traîné ma soeur, à son corps pas du tout défendant, dans ce temple du raffinement, du goût, des odeurs, des cultures et des poussettes qui gênent le passage. Et bien, si vous en doutiez encore, c'était génial !!! C'est incroyable ce qu'on peut faire de chouette avec un simple ingrédient de base.


J'a littéralement réduit ma soeur en esclavage (même pas honte) et elle a passé l'après-midi à mitrailler des pièces toutes plus jolies les unes que les autres. Vous trouverez la crème de la crème de ces photos ici (franchement, ça vaut le détour).

Parfois, on a eu l'impression d'atterrir au beau milieu d'une orgie chocolatesque, par exemple :


Et comme des fifilles bien sages, on est allées assister à une démonstration de cuisine, et on a pu goûter ça (un truc au nom bien compliqué, mais une bombe atomique qui marie citron vert et chocolat, un délice).


Ah oui, et bien sûr, on a dégusté tout ce qui nous est tombé sous la main (on est pas folles hein) !!

Allez, à bientôt pour de prochaines aventures...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...